Google Vidéo devient plus souple

Infos-du-Net.comUne nouvelle mouvance s’empare du Net ces derniers mois. Venue des USA, elle consiste à s’emparer de sa webcam et à enregistrer toute sorte d’âneries afin de publier son oeuvre sur un site chargé d’héberger et de donner un accès public à ladite vidéo. Après YouTube et DailyMotion, Google s’est lancé dans un service similaire avec Google Video.

Un changement de politique

Mais afin d’éviter que n’importe quel type de contenu se retrouve sur le site, Google appliquait jusqu’à maintenant un contrôle sur chaque fichier envoyé avec un système de validation. Seulement, la notoriété du service veut que le nombre de vidéos proposées augmente de jour en jour, demandant alors un travail de plus en plus colossal et souvent ennuyeux pour visionner et valider toutes les vidéos, une validation qui pouvait facilement prendre plusieurs jours. Cette affluence aura fini par avoir raison du sérieux appliqué par Google, qui vient d’abandonner son système de validation avant publication. Ainsi, la publication des vidéos sera beaucoup plus rapide et le service proposera un contenu qui perdra en pertinence, mais gagnera en quantité, c’est de cette manière que Google Vidéo compte talonner son principal concurrent YouTube, qui publie des chiffres de 12,5 millions de visiteurs uniques par mois et quelques 40 millions de vidéos visionnées par jour.

Un contenu qui devient incertain

Google Vidéo risque cependant de connaître les mêmes dérives que ses concurrents, qui ont malgré eux hébergé du contenu pas très légal (des séries télévisées entières et autre contenu sous droit d’auteur), sans compter les revirement pornographiques ou autre, autrefois exclus du site, que cette décision pourrait occasionner.

Source : NetEconomie
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire