Le gouvernement américain paye 50 millions de dollars pour piratage

Le gouvernement américain s’est quelque peu démarqué ces dernières années pour ses différentes lois visant à sanctionner le piratage, et souvent controversées. Aujourd’hui, il montre toutefois l’exemple en acceptant de payer près de 50 millions de dollars (environ 36,7 millions d’euros), après avoir reconnu le piratage de « milliers » de copies d’un logiciel militaire.

Le logiciel en question est développé par la société texane Apptricity, et permet de suivre les mouvements des soldats et de gérer certaines informations sur les opérations en cours. Apptricity fournit ce logiciel au gouvernement depuis 2004, mais a découvert en 2012 que le programme semblait être installé sur beaucoup plus de machines que le nombre de licences achetées par le client. En outre, sur les 500 licences achetées au développeur, ce sont plus de 9000 machines qui auraient utilisé le programme.

Apptricity avait néanmoins estimé ses pertes à près de 224 millions de dollars (environ 164,5 millions d’euros), mais l’accord portera finalement sur 50 millions de dollars. Alors que le gouvernement américain n’a pas souhaité commenter cet accord, Randy Lieberman, CFO d’Apptricity, se dit néanmoins satisfait de cette issue.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire