Quelles sont les routes les plus dangereuses de France ? Réponse sur data.gouv.fr

Le gouvernement français propose dès aujourd'hui aux internautes un accès aux données publiques via sa nouvelle plateforme open data. Pour y accéder, une adresse : data.gouv.fr.

Ouverte depuis le 5 décembre, elle fait partie de la mission Etalab mise en branle en février dernier. Celle-ci a pour objectif de mettre gratuitement à disposition des internautes des données provenant des administrations, collectivités et villes. Elles peuvent être consultées et utilisées sous licence libre.

"Les données publiques représentent toutes les informations rassemblées, créées, conservées ou éditées par les administrations et les services publics. Il s’agit aussi bien de renseignements géographiques, environnementaux, épidémiologiques, statistiques, de catalogues, d'annuaires ou de données liées au fonctionnement interne des institutions (budgets, dépenses, marchés publics…)", peut-on lire sur data.gouv.fr.

Toutes les données sont classées par date, article et producteur. Avec ce service, le gouvernement souhaite augmenter la transparence et apporter des informations complémentaires aux "universitaires, chercheurs, entrepreneurs de l’économie numérique, développeurs Web et journalistes."

A l'heure actuelle, 352 000 fiches et articles sont disponibles aux formats XLS, DOC, CSV et PDF. On y trouve ainsi le projet de budget de l'Etat pour 2012, des enquêtes sur la qualité de l'air, ou encore les dépenses de la santé. Suiveuse, la France se met à l'open data à la suite des Etats-Unis ou de grandes villes comme San Francisco, Londres et Vancouver.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • quecg2
    [mode relou]Ces infos vont servir en grandes parties aux entreprises (cibler le consommateur ...)[/mode relou]
    0
  • shooby
    A mettre en relation avec la carte des implantation de radars pour savoir s'ils sont réellement mis là où c'est dangereux ! A mais oui, c'est vrai, ils ne la donnent plus depuis l'instauration de ce projet ces cartes là ! Ceci expliquerait-il cela ?
    0