Les consoles de jeu dangereuses pour la santé !

Jeux dangereux ?Nouveau coup de gueule de Greenpeace envers l’industrie informatique. Après Apple, ce sont cette fois-ci les constructeurs de consoles de jeu qui se retrouvent dans l’œil du cyclone de l’association écologiste.

Greenpeace dénonce l’utilisation par les fabricants de composants interdits par l’UE. Le plus grave, c’est qu’ils exposent en premier les enfants.

Des composants interdits par l’UE

Nintendo, Sony et Microsoft sont tous directement visés. Les consoles de jeu vidéo sont loin d’être les championnes du Green IT, à en croire Greenpeace. Dans un tout nouveau rapport, “Playing Dirty”, chacun des trois fabricants en prend pour son grade !

La Wii, la PS3 et la XBox 360 sont toutes composées de substances chimiques très dangereuses, censées être interdites par l’Union Européenne. Citons le béryllium, le chlorure de polyvinyle ou les phtalates. De plus, ces consoles intègrent des taux élevés de brome. Tout cela n’est guère rassurant pour les utilisateurs, surtout les plus jeunes en période de croissance.

Ces composants sont strictement interdits dans les jouets mais pas dans les consoles, qui ne sont précisément pas considérées comme... des jouets, au grand étonnement de Greenpeace !

Une vidéo et un site pour interpeler les joueurs

Depuis quelques semaines, Greepeace a lancé une campagne de sensibilisation sur le Net, à travers un site dédié et une petite vidéo promotionnelle. Elle invite les joueurs à demander aux fabricants d’être plus respectueux de l’environnement.

 

Vous êtes donc invité à interpeler les dirigeants de chaque fabricant pour qu’ils cessent d’utiliser des produits dangereux et qu’ils agissent au recyclage des composants. C’est assurément un travail de longue haleine !