Greenpeace enfin satisfait des nouveaux iPod nano

La toute dernière version de l'iPod nanoC’était l’un des points centraux du keynote de Steve Jobs présentant la dernière collection d’iPod nano. La bonne tenue écologique des nouveaux appareils de la firme à la pomme vient d’être saluée, une fois n’est pas coutume, par l’association Greenpeace.

La fin du contentieux ?

Pour ses iPod nano «  chromatiques  », Apple a en effet fait l’impasse sur des substances habituellement employées, mais nocives, comme l’arsenic, le mercure ou encore le PVC. L’effort a donc été souligné par Greenpeace qui n’a pas toujours été tendre avec Apple, notamment lors de la sortie du premier iPhone («  L’iPhone rend Greenpeace vert de rage  »).

Malgré tout, Greenpeace souligne quand même que le reste de la gamme n’est toujours pas aussi vert qu’il le faudrait, plus particulièrement lorsqu’il s’agit des ordinateurs. Toutefois, l’association constate qu’Apple est sur la bonne voie et encore la firme à généraliser cette démarche.