Pénis bionique : la première greffe est un succès

En matière de prothèse, la science nous a gratifiés de belle histoire. Dernièrement par exemple, un œil bionique a été installé sur un Britannique de 80 ans, lui permettant de retrouver progressivement sa vision. La performance du jour concerne cette fois un organe reproductif : le pénis. Un homme de 43 ans est la première personne au monde à recevoir un pénis bionique, grâce au travail des chirurgiens de l’University College de Londres.

Mohammed Abad a été victime à l’âge de 6 ans d’un accident de voiture, dans lequel il a perdu son pénis et un testicule. Une centaine d'opérations a été tentée pour le lui rendre, sans succès. Finalement, la solution est venue d'un greffon de peau qui a été prélevé de son avant bras par les chirurgiens. Ceux-ci ont ensuite effectué plus d'une dizaine d'opérations en trois ans pour parvenir à mettre au point un appareil sexuel fonctionnel et le greffer à cet agent de sécurité d’Édimbourg .

Le membre artificiel se gonfle grâce à une pompe placée au niveau des testicules et s’actionne à l’aide d’un bouton. « Dès que vous voulez un peu d’action, vous pressez le bouton “on”. Lorsque vous avez fini, vous appuyez sur un autre bouton. Cela prend quelques secondes. Les docteurs m’ont dit de m’entrainer » explique l’intéressé, qui espère aujourd’hui fonder une famille.

« Certaines femmes pourraient être intéressées pour l’essayer », assure-t-il. En tout cas, il n’a pas à complexer quant à la taille de son phallus : 20 centimètres. Soit, bien plus que la taille moyenne constatée par une étude du BJU International, une revue médicale qui s’est penchée sur la question en mars dernier. Les 15 500 sexes mesurés pour l’occasion ont permis de déterminer qu’en érection, la taille moyenne d’un pénis est de 13,12 centimètres.

Lire : Les découvertes scientifiques les plus absurdes récompensées

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire