Guitar Hero empêche-t-il d'apprendre la musique ?

Les jeux vidéo musicaux freinent-ils le réel apprentissage musical ? C’est l’avis de nombreux musiciens renommés. Mais pour certains spécialistes de l’éducation musicale, les choses ne sont pas aussi simplistes.

Bon pour le rythme, moins pour la motivation

Quand des musiciens reconnus comme Nick Mason (batteur de Pink Floyd) ou Bill Wyman (ancien bassiste des Rolling Stones) pensent que les jeux vidéo musicaux « n'encouragent pas les gamins à apprendre », on s’interroge effectivement de leurs effets sur l’apprentissage musical. Si les musiciens n’ayant jamais touché un jeu vidéo sont souvent mauvais lors de leurs premières parties, l’inverse est-il pour autant vrai ? Les jeux musicaux handicapent-ils l’apprentissage d’un instrument ?

Interrogé par nos confrères du Monde, Étienne Gegout, vice-président de l'association des professeurs d'éducation musicale et spécialiste de l'utilisation des nouvelles technologies dans l'enseignement de la musique, est plus nuancé : « Entre un bouton et une corde, les techniques sont tellement différentes qu'il est difficile de parler d'aide ou de handicap. Un jeune qui joue à Guitar Hero et souhaite se mettre à la guitare devra apprendre beaucoup de choses, mais il n'aura pas besoin de désapprendre des réflexes. »

Une chose est par contre certaine, c’est l’effort que devra fournir l’élève pour apprendre un instrument, bien plus important que pour appuyer sur les boutons d’une guitare en plastique : « Le jeu a un côté fascinant. Dans l'apprentissage d'un instrument, le plaisir est très différé, il faut travailler longtemps avant d'obtenir des résultats. Avec le jeu, le plaisir est relativement immédiat. » ajoute Étienne Gegout. Motivation et persévérance restent donc deux notions importantes pour apprendre un vrai instrument, le jeu vidéo apportant surtout les premières notions de rythme.