Piratage : Bogachev est l'homme qui valait 3 millions de dollars

Le FBI offre une récompense de 3 millions de dollars à toute personne délivrant des informations permettant la capture d'un certain Evgeniy Mikhailovich Bogachev. Si ce nom ne vous évoque rien, c'est normal, l'homme n'a jamais été sur le devant de la scène médiatique jusqu'à présent. Et pourtant, il est soupçonné d'avoir développé le botnet GameOver Zeus, qui a tant défrayé la chronique en 2011.

Le malware en question a succédé à Zeus, un autre logiciel malveillant particulièrement vicieux et dont la découverte remonte à 2007. GameOver Zeus repose sur un keylogger, qui enregistre toutes les actions effectuées par un utilisateur au clavier. Il peut donc dérober toutes les informations bancaires et les informations confidentielles des utilisateurs sans qu'ils s'en rendent compte, et les transmettre à un hacker. GameOver Zeus aurait ainsi compromis entre 500.000 et 1 million de machines dans le monde. Le préjudice estimé est estimé quant à lui à 100 millions de dollars, ce qui explique le montant si élevé de la récompense dédiée à sa capture.

Le FBI publie et met à jour régulièrement sa liste de suspects liés à la cyberdélinquance sur son site. Derrière Evgeniy Mikhailovich Bogachev, on trouve Nicolae Popescu (1 million de dollars), soupçonné d'arnaques sur divers sites de ventes aux enchères et de trafics de faux papiers. Les récompenses des autres cyberdélinquants les plus recherchés de la planète sont quant à elles bien moindres, et ne dépassent guère les 100.000 dollars.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire