Un hacker sous les verrous en Espagne

Un pirate espagnol ayant attaqué via Internet un ordinateur du ministère américain de la Défense vient d’être interpellé à Malaga, dans le sud de l'Espagne, par la garde civile espagnole. Selon notre source, le pirate se serait introduit sur un ordinateur dépendant de la base navale de "Point Loma", à San Diego, en Californie, dans l'ouest des Etats-Unis, compromettant la sécurité d'un site de sous-marins nucléaires ...


Suite à cette agression virtuelle, l'ambassade des Etats-Unis se serait plainte d'une attaque originaire d'Espagne sur cet ordinateur, déclarant que celle-ci « compromettait gravement le fonctionnement et la sécurité d'une cale sèche de maintenance de sous-marins nucléaires », explique un communiqué de la garde civile espagnole.

L’internaute interpellé faisait partie d'un groupe de pirates sur internet. Groupe dont les dégâts sur la toile sont estimés à pas moins de 500.000 dollars. Toujours selon la garde civile espagnole, le groupe aurait compromis la sécurité d'une centaine de systèmes informatiques.

Source: AFP
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • tsubasa_403@IDN
    et bin et bin et bin... c'est pas jolie tout cela....
    Personnellement je ne voit pas l'interet de pirater des ordinateurs etatsuniens et "mettre en danger" la vie d'autruis...
    Les pirates ont evolues...
    -1
  • 3xc4
    Citation:

    et bin et bin et bin... c'est pas jolie tout cela....
    Personnellement je ne voit pas l'interet de pirater des ordinateurs etatsuniens et "mettre en danger" la vie d'autruis...


    à mon avis ce sont les americains qui mettent en danger la vie d'autrui...
    à moins que les pirates ne s'appellent smith&wesson ou Colt :s

    je crois que tu en auras deduis l'interet...
    -1
  • froeze
    "à mon avis ce sont les americains qui mettent en danger la vie d'autrui"


    vraiment n'importe quoi il faut peu-etre arréter les clichés la non ?
    -1