Un hacker détourne des appels destinés au FBI via Google Maps

Brian Seely est un hacker spécialiste de Google Maps, qui a récemment démontré qu’il était possible de créer de fausses fiches concernant des lieux sur la carte interactive. Il l’a d’ailleurs prouvé en créant de fausses fiches relatives au FBI ou aux services secrets, qui lui ont permis d’intercepter des appels qui leur étaient destinés.

Dans sa démonstration, le hacker a donc créé une fausse fiche concernant un véritable bureau du FBI à San Francisco. Si cette fiche donne donc des informations correctes, le numéro de téléphone qui y est indiqué n’est en revanche pas le bon, et pointe en réalité sur son propre téléphone. Plus improbable encore, la fausse fiche ressort en meilleure position lors d’une recherche, ce qui renforce la supercherie. Selon Brian Seely, il est alors très simple de rediriger l’appel reçu vers le véritable standard du FBI, et ainsi d’écouter, voire d’enregistrer la conversation en cours.

Si le hacker n’a pas expliqué sa manipulation en détail, il affirme en revanche que celle-ci est « ridiculement simple ». Il a également prévenu les agences concernées ainsi que Google, qui a partiellement corrigé le problème : il n’est désormais plus possible de forcer la création d’une fausse fiche, mais il semble que la modification de celles existantes puisse toujours être effectuée à l’insu du site.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire