Des hackers prennent le contrôle d’une Cherokee à distance

Les voitures deviennent une cible de plus en plus populaire pour les hackers. Si une intervention physique était nécessaire il y a encore quelques années afin de pouvoir prendre le contrôle d’un véhicule, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui : la plupart des automobiles modernes sont équipées de connexion 3G ou 4G, sans parler du Bluetooth ou du WiFi.

C’est de cette manière que deux experts en sécurité, Charlie Miller et Chris Valasek, sont parvenus à prendre le contrôle d’une Jeep Cherokee sans la toucher, une démonstration qui a été faite à nos confrères de Wired. Le journaliste au volant du SUV s’est retrouvé à perdre totalement le contrôle de son véhicule, qui tantôt diffusait de la musique au volume maximum en guise de désagrément mineur, tantôt provoquait l’arrêt complet du véhicule en coupant la transmission ou pire, en désactivant les freins pour la partie plus problématique.

Tout ceci a été rendu possible en se connectant au système intégré à la voiture, Uconnect. La plate-forme, connectée en permanence à Internet, souffre de faille qui laisse prendre le contrôle des fonctions vitales de la voiture à distance. La faille ne touche donc pas spécifiquement la Jeep Cherokee, mais tous les véhicules équipés de Uconnect. Le groupe Fiat Chrysler, possesseur de la marque Jeep, a donc potentiellement un parc de 471.000 véhicules courant un risque de piratage à distance. Cela touche d’ailleurs d’autres de ses autres marques, notamment Maserati.

La firme n’aura heureusement pas tardé à réagir suite aux découvertes des deux hackers, sans toutefois reconnaitre leur travail. Un patch de sécurité est actuellement diffusé, afin de colmater les brèches les plus sensibles. Cela peut se faire directement depuis la voiture grâce à une connexion cellulaire, ou en passant par son concessionnaire.

Lire : 10 technologies qui vont prendre le contrôle de votre voiture

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire