Cambrioler un casino comme au cinéma, c'est possible

Deux chercheurs en sécurité informatique sont parvenus à reproduire, lors du salon Def Con à Las Vegas, une scène mythique du film Ocean’s Eleven dans laquelle des cambrioleurs détournent le flux vidéo des caméras de surveillance d’un casino afin de dérober le contenu du coffre fort sans attirer les soupçons. Ils ont ainsi démontré qu’il était possible de tromper la vigilance des caméras, prouvant ainsi que les films hollywoodiens ne sont pas toujours si éloignés de la réalité.

« Nous avons mis sur pied notre dispositif en restant le plus fidèle possible à ce qui se fait dans les films », a expliqué Eric Van Albert, un des chercheurs à l’origine de cette démonstration. « Nous voulions voir à quel point ce type d’attaque était possible ». Avec son confrère Zach Banks, ils ont donc démontré qu’il était possible de détourner le flux vidéo d’une caméra et de le remplacer par le leur. Ainsi, une intrusion dans un coffre fort passerait inaperçu sur les écrans de surveillance, permettant ainsi de dérober son contenu, le tout grâce à un outil qui a coûté environ 500 dollars à nos cambrioleurs en herbe. L’outil en question consiste à se connecter aux câbles reliant les caméras de surveillance aux écrans de contrôle, et de passer le tout dans un programme informatique qui va reconstruire l’image voulue, empêchant ainsi d’assister au cambriolage en cours.

Si ce scénario digne d’un film a donc pu être reproduit au cours d’une expérience, il reste malgré tout assez peu probable qu’un cambriolage se passe réellement de cette manière. Les entreprises de sécurité veillent en effet au grain, et le fabricant du coffre fort utilisé pour la démonstration a déjà annoncé avoir comblé la faille utilisée par les chercheurs pour leur démonstration.

À lire :comment des hackers piratent des voitures, des drones et des toilettes
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire