Un maire se constitue prisonnier en opposition à Hadopi

jean-pierre Enjalbertjean-pierre Enjalbert

Il s’appelle Jean-Pierre Enjalbert. Il est le maire de Saint-Prix une petite commune champêtre du Val d’Oise et, à 9 heures ce matin, il s’est rendu au commissariat d’Ermont duquel dépend sa commune, pour se constituer prisonnier « au nom de ses administrés qui ont déjà téléchargé illégalement sur Internet ». Un geste comique et ridicule à la fois mais qui fait parler et c’est bien là l’essentiel pour M. le Maire qui veut avant tout pointer du doigt « l’absurdité de la loi ».

Bon timing

L’élu, également membre du Conseil général du Val d’Oise, a parfaitement prémédité son geste puisque celui-ci intervient le jour même ou le projet de loi Création et Internet revient à l’Assemblée Nationale (Hadopi : tout recommence aujourd'hui).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
69 commentaires
    Votre commentaire
  • Gom3
    "L’élu, également membre du Conseil général du Val d’Oise, a parfaitement prémédité son geste puisque celui-ci intervient le jour même ou le projet de loi Création et Internet revient à l’Assemblée Nationale"

    Ou pas xD C'est peut être sur un coup de tête ...
    0
  • Jiwawa
    Je l'admire
    0
  • a2bfango
    "qui ont déjà téléchargé illégalement sur Internet"

    Demain va t-il se présenter au nom de tous les voleurs? ou le téléchargement illégal lui semble plus normal que les autres? qu'on soit pas d'accord avec des éléments du texte de loi je peux le concevoir, mais qu'on soit pour le téléchargement illégal c'est beau... surtout pour un maire...
    -1