Hadopi : vengeance à l'Assemblée ?

Aujourd’hui, c’est retour vers le futur pour l’Assemblée Nationale qui rejouera dès ce soir l’un des épisodes les plus commentés de l’année politique. Le 9 avril dernier, dans la surprise la plus complète, la majorité se faisait prendre au jeu de l’absentéisme et voyait le projet de loi Création et Internet retoqué dans un hémicycle occupé par 36 députés.

Mobilisation des députés pro Hadopi

Il y a fort à parier que la majorité ne fera pas la même erreur lors du vote solennel prévu en fin de journée. Avant cela, ce ne sont pas moins de 214 amendements qui ont été présentés par l’opposition pour, évidemment connaître un sort commun : rejetés. Finalement, le suspens ne sera localisé que sur le nombre de députés présents et sur l’engagement des plus célèbres d’entre eux, à l’image de François Bayrou qui a annoncé qu’il voterait contre le projet.

Hadopi revient au Sénat

Le vote à l’Assemblée Nationale ne sera pas l’ultime épisode de la loi Création et Internet. Après avoir été voté à l’Assemblée, le texte devrait retourner au Sénat. Là, il sera intéressant d’observer l’attitude des sénateurs socialistes qui avaient voté en faveur du texte la fois précédente. Entre temps, il y a eu le couac du 9 avril et l’adoption de l’amendement Bono du paquet Telecom qui rend l’Hadopi incompatible avec le droit européen.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • ORIONA
    Allons enfants de la patrie.......
    Guillotinons cette monarchie déguisée en fausse démocratie...
    Honte à la France; condamné déjà par l'Europe;
    Mais sir Sarko 1° n'en a rien à foutre de la démocratie et de l'Europe....
    Alors pignouf ta dulcinée chante toujours aussi fort??????????????
    0
  • aviat17
    Je te sent en colère oriana...

    Et il y a de quoi en effet. Cette parodie va trouver à n'en pas douter ce soir une issue favorable aux voeux de notre hyper Président, grâce cette fois-ci à une autre parodie, celle des députés UMP au garde à vous avec le petit doigt sur la couture du pantalon.
    C'est du "grand Guignol". ça en serait presque comique si ce n'était que cette loi va "taper" sur des innocents sans résoudre le problème de la culture. Triste moment que va vivre notre pays.
    4
  • shooby
    Même au senat ça n'a pas fait long feu ! Un coup de téléphone de l'Elysée peut être !
    0