Hadopi : le retour de l'amende ?

C’est le journal économique La Tribune qui l’annonce aujourd’hui, l’amende pourrait finalement faire son grand retour au sein du dispositif anti-piratage.

1500 euros d’amende

Le second volet de la loi Hadopi, approuvé par le Conseil d’État avant sa présentation en Conseil des ministres, propose en effet de remplacer la coupure de la connexion Internet (refusée pas le Conseil Constitutionnel) par une amende de 1 500 euros.

Ainsi, la mise en oeuvre de la sanction pourrait être facilitée. Ce sera certainement le premier dossier examiner en urgence par Frédéric Mitterrand, remplaçant de Christine Albanel au ministère de la Culture, auquel la Ligue ODEBI promet « l’enfer médiatique » en cas de non retrait de la loi.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • aviat17
    Les gesticulations continuent. Le "lobby" culture doit être vraiment puissant...
    Attendons quant même de savoir ce que va faire Mr Frédéric Mitterand, avant de tirer des plans sur la comète.
    En tout cas, Mme Albanel (que peu de gens regretterons...) aura mis un "sacré souk" avec cette loi, qui à mon avis n'a pas finie de faire couler beaucoup d'encre.

    Pour en revenir à cette news, il est vrai que 1500€, cela va arrêter quelques téléchargeurs et par conséquent refroidir un peu leurs ardeurs en la matière.
    0
  • fabul57
    je propose 20 000€ amende
    + peine de 20 ans en geole au mexique
    + on coupe 2 doigts ( ALT à Hadopi, et SUPPR Hadopi )
    celui du CTRL on n'y touche pas , car il faut continuer à controler !!
    3
  • greyhawk
    HADOPI ne s'occupe que de ceux qui téléchargent de la musique francaise non ?

    Si on n'aime pas ce qui se fait de nos jours en "musique" dans ce pays, on a rien à craindre (au niveau de la répression bien sûr, pour l'espionnage c'est autre chose).
    0