Hadopi : CNIL ok, chasse ouverte

C’est hier que la CNIL aurait donné son feu vert pour la traque aux IP des pirates sur Internet, révèle PC Inpact. La SCPP, l’Alpa et la Sacem ont donc vu leurs demandes validées, et vont donc pouvoir commencer immédiatement la collecte d’IP.

Hadopi peut se mettre en marche

Les ayants droits ont désormais le feu vert de la CNIL pour collecter les adresses IP des internautes dans le cadre de la loi Hadopi. Comme prévu, c’est la société TMG qui va réaliser cette collecte d’IP pour la transmettre aux ayants-droits, qui vont ensuite transmettre des plaintes directement à Hadopi.

Cela ne veut toutefois pas dire que les premiers avertissements pourront partir dans la foulée. Même si les retards prévus jusqu’à septembre devraient se voir écourtés, il reste toutefois un certain nombre de décrets qui doivent encore être validés par le gouvernement pour que la machine se mette totalement en marche. Tout cela ne devrait pas être terminé avant la fin du mois de juin, selon les estimations les plus optimistes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
29 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Sans commentaire! il me semble que l'urgence est ailleur.
    -1
  • bilox2000
    ils courent ils courent les IP, les IP de Hadopi.
    Ils sont passés par ici, ils repasseront par là.
    0
  • Anonyme
    Je les enemerdes qu'il m'envoit leur avertisement je me torche les fesses avec
    1