Orange : un logiciel et 2€ pour bloquer le téléchargement illégal

Orange est le premier FAI à lancer son logiciel de contrôle de téléchargement, disponible uniquement sur Windows XP, Vista et 7. Pour 2€ par mois, ce logiciel « bloque l’exécution des programmes de peer-to-peer sur l’ordinateur où il est installé ».

Voici comment Orange en explique le fonctionnement : « Le logiciel de Contrôle du Téléchargement se charge automatiquement au démarrage de l'ordinateur et fonctionne en tâche de fond. Lorsque le logiciel de Contrôle du Téléchargement est actif, les logiciels de peer-to-peer sont immédiatement bloqués dès leur exécution. Les actions effectuées par le logiciel sont enregistrés dans un journal. Les mises à jours se font d'une manière automatique. Le logiciel n'a aucune incidence sur l'utilisation courante de l'ordinateur (navigation, messagerie instantanée…) et est protégé de la désactivation par un mot de passe. »

« Notre solution s'adresse surtout aux parents »

« Le logiciel bloque l'accès à une liste de sites interdits, constituée par Orange et que nous allons enrichir régulièrement», précise un porte-parole du FAI à notre confrère 01net. L’opérateur semble oublier que les réseaux P2P, comme BitTorrent, sont aussi largement utilisés pour la distribution légale de contenus. « Non, les internautes pourront désactiver la protection à volonté. Cela fonctionne comme un logiciel de contrôle parental », précise le porte-parole.

Autre problème : un même utilisateur peut installer la protection sur un poste tout en téléchargeant sur un autre ordinateur, ce qui, en théorie, le protègerait vis-à-vis d’Hadopi. «Notre solution s'adresse surtout aux parents qui veulent s'assurer que leurs enfants ne font rien d'illégal sur les réseaux de P2P », se défend Orange.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
55 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • cequilfallaitdire
    Vous vous prenez trop la tête dans le raisonnement...

    Pour faire simple :
    Buzz d'un an sur HADOPI = Parents informés par les médias du "danger" du peer to peer".

    Parents informés = parents inquiets.

    Parents inquiets = parents qui payent 2€ par mois pour se rassurer.

    Parents qui payent 2€ par mois pour se rassurer = Orange qui se met de l'argent plein les poches pour un logiciel qui n'a presque rien coûter en développement.
    11
  • Tous les commentaires
  • fullme
    Existe t'il un crack ? :D
    2
  • guigui0001
    Personnellement, je trouve ce logiciel complètement inutile, et qui plus est, est payant...

    Faire payer un programme qui empêche les logiciels P2P de s'éxécuter sur un ordi est complètement ridicule. J'ai beau être contre le téléchargement illégal, je trouve ce logiciel superflux quand on sait qu'on peut faire la même chose sans aucun logiciel...
    5
  • Anonyme
    Nop, il ne s'agit pas d'une garanti !
    Si Hadopi te choppe (pour téléchargement illégal ou non...), le logiciel ne peut etre utilisé comme preuve ou autre.
    En gros, il s'agit vraiment d'une protection de parents contre l'enfant idiot qui s'y connait pas et qui installe un logiciel peer-to-peer.

    PS : Et Opera, il le considere comme un logiciel peer-to-peer ? :B
    1