Un haut-parleur flexible et transparent, fabriqué en laboratoire


Un groupe de chercheurs de l’Université d’Harvard a récemment mis au point un haut-parleur d’un nouveau genre. Limpide comme du verre et étirable comme un élastique, il a la particularité de fonctionner avec des ions électriques pour délivrer du son d’une bonne qualité.

Le prototype prend la forme d’une membrane transparente, constituée d’une feuille de caoutchouc. Celle-ci a été placée entre deux couches de gel à base d’eau salée pour conduire l’électricité. Lorsqu’une tension est appliquée aux couches de gel qui servent d’électrodes, elles émettent des vibrations qui se propagent sur toute la surface du caoutchouc. Ce qui permet de produire du son allant de 20Hz à 20kHz. Comme ce matériau souple fonctionne via la conduction ionique, le haut-parleur peut être étiré à plusieurs reprises et ce, sans endommager ses fonctionnalités. Plus tard, la technologie pourrait équiper les écrans de télé, smartphone et tablette pour fournir du son sans avoir recours à une enceinte externe. Placée sur une fenêtre, elle devient un système d’annulation active du bruit.

Si le prototype est déjà opérationnel, il reste toutefois basique. Les concepteurs envisagent de poursuivre les recherches pour développer un modèle plus performant dans l’avenir.

Haut-parleur flexible

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire