C'est officiel, le HD DVD est mort !

La fin du HD DVDNous l’avons évoqué hier, mais aujourd’hui, c’est officiel : le HD DVD n’est plus. Toshiba, co-créateur avec Nec du format rouge a annoncé par voie de communiqué de presse l’arrêt du développement de la technologie. Cette décision difficile à prendre a provoqué, dès son évocation par les médias, de nombreuses réactions. Les pertes de Toshiba se chiffrent à plusieurs centaines de millions de dollars, mais les actions de la firme ont grimpé de 6,4% depuis l’annonce : une marque de satisfaction de la part des marchés.

L’annonce officielle

C’est depuis samedi que certains médias ont commencé à parler de la fin du HD DVD, suite à l’information d’une préparation de l’annonce de la mort du format, donnée par un proche du consortium. Cette information n’a pas mis beaucoup de temps à faire le tour du monde : des chaînes japonaises aux agences de presse européennes, l’information était dévoilée partout sans qu’elle ne soit officielle. Les quotidiens de ce matin relayaient à leur tour l’information, sans avoir connaissance du communiqué , paru ce matin même.

L’avenir de Toshiba sur le secteur HD

Les conséquences d’un tel retrait sont multiples. D’une part, Toshiba laisse des orphelins tels que Microsoft ou encore DreamWorks, qui avaient fait serment d’allégeance envers le format, mais aussi d’autres investisseurs. Néanmoins, certains analystes pensent que le constructeur va produire des platines hybrides. Cette idée serait rendue possible par le partenariat qu’entretiennent Toshiba et Samsung. Le constructeur japonais peut ainsi récupérer la licence. Toutefois, dans son communiqué, Toshiba annonce qu’ils arrêtent à partir de mars 2008, la production de platine, ce qui met en doute la parole de ces analystes. Le constructeur annonce également sa volonté de s’affirmer différemment sur le segment de la HD, par le biais des technologies dites « de convergences ».