Les appareils high-tech sont-ils dangereux pour l'environnement ?

C’est l’Agence Internationale de l’Énergie qui s’en inquiète dans un communiqué : en 2030 l’énergie nécessaire au fonctionnement des appareils électroniques aura triplé. Un constat peu glorieux pour les constructeurs qui s’enorgueillissent de constamment baisser les consommations.

Un milliard de PC users et moi et moi et moi

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs de PC prévus dans les sept prochains mois, l’utilisation actuelle de ce type d’appareils représente déjà 15 % de la consommation globale moyenne d’un ménage. L’AIE demande ainsi aux gouvernements d’adopter des politiques de baisse de la consommation de ces appareils.

Malgré ces mesures, l’agence a bien conscience que la baisse de la gourmandise des appareils ne sera pas suffisante pour réellement faire chuter la consommation globale, l’engouement pour ces produits étant trop important. Mais, cette recommandation se pose comme un réel contre-exemple des arguments exposés par tous les constructeurs high-tech qui se targuent actuellement de faire drastiquement baisser la consommation de leurs appareils. Insuffisant pour l’AIE.