La fausse histoire d’amour qui fait frémir la toile américaine

L’histoire Manti Te’o, star du football universitaire américain, aura fait fortement réagir l’Amérique après le buzz dans lequel il a été entraîné. Il a entretenu durant plusieurs années une relation à distance, par téléphone et sur Internet, avec une fille qui s’est avérée n’avoir jamais existé.


C’est en 2009 que commence l’histoire hors du commun de Manti Te’o, joueur de football américain d’origine samoane, et une jeune fille qui se présente sous le nom de Lennay Kekua. Cette jeune fille l’ajoute dans sa liste d’amis sur Facebook, prétextant qu’ils partagent leurs origines pour se rapprocher de lui. Fausses photos, faux profil, et surtout la crédibilité de certaines connaissances qui lui affirment qu’il s’agit d’une personne authentique, auront finalement eu raison de sa méfiance.


Le jeune footballeur commence alors à se lier d’amitié, puis d’amour avec cette jeune fille, avec qui il passe le plus clair de son temps libre à discuter. Plus surprenant, ils échangent de plus en plus d’appels téléphoniques, au cours desquels le footballeur ne se doute de rien : son interlocuteur est capable de modifier sa voix de façon suffisamment convaincante, grâce, dira-t-il plus tard, aux cours de théâtre et de chant qu’il a suivi. Viennent alors les appels FaceTime, qui, curieusement, ne marchent jamais correctement. « J’ai juste cru qu’il y avait un problème de caméra », expliquait Manti Te’o, qui ne s’est douté de rien. Peu à peu, il cherche alors à rencontrer la jeune fille, ce qui n’arrivera jamais car « elle avait toujours une bonne excuse ». 


L’affaire prendra définitivement une tournure de mauvais goût lorsque Ronaiah Tuiasosopo, le jeune homme qui se cache réellement derrière le profil, indique que son personnage est atteint d’une leucémie et passe ses journées à l’hôpital. Il fera finalement croire à sa mort, et aura même réussi à manipuler Manti Te’o une dernière fois en lui demandant de ne pas se rendre à l’enterrement, mais de continuer à jouer en sa mémoire. Ce qu’il a fait, menant ainsi son équipe jusqu’en finale du championnat.


Sûrement rongé par le remord et l’ampleur que son canular a prise, Ronaiah Tuiasosopo a finalement rappelé Manti Te’o pour s’excuser, avant de tout avouer et de contacter les autorités pour se dénoncer. Alors que l’affaire devrait se conclure au tribunal, l’avocat de Tuiasosopo indique qu’il s’agit de « quelqu’un de troublé qui voulait toucher une personne et avoir une relation », précisant qu’il « n’a pas voulu blesser ou humilier ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire