Quand la CNN utilise des hologrammes

L'hologramme de la CNNVous avez sûrement suivi, comme une bonne partie de la planète en même temps que vous, les élections américaines qui se sont tenues cette nuit pour nous autres français. Mais il y a un détail, qui a surtout marqué les téléspectateurs américains, c’est bien ce fameux hologramme dont tout le monde parle ce matin, et qui aurait été diffusé en direct sur CNN durant les élections.

Car oui, la chaîne a profité de l’événement pour présenter une de ses nouvelles technologies, à savoir une image holographique sur le plateau, face à l’animateur de l’émission, pour discuter avec un interlocuteur à l’autre bout du pays, de la même manière que la saga Star Wars. Explications.

Comment fonctionne l’hologramme de la CNN ?

Lorsque les conversations en direct de CNN remplacent les traditionnels écrans par des images holographiques, cela ne manque pas de faire du bruit. Ce matin, le terme “CNN hologram” se classait 40ème sur Google, et le deuxième sujet de discussion favori des Américains aujourd’hui, après l’élection de Barack Obama, est cette fameuse image holographique que CNN aurait utilisée lors de son émission. Mais qu’en est-il réellement ? Ce sont donc 35 caméras HD qui ont été disposées autour du sujet, afin de capter une image à 360 degrés de sa silhouette, et ainsi la retransmettre de cette manière. L’image est alors enregistrée sous tous les angles, et les caméras sont synchronisées avec celles présentes sur le plateau de la CNN afin que la perspective lors de l’affichage de l’image reste la bonne en permanence.

C’est en revanche au niveau de l’affichage de l’image que la CNN se montre beaucoup plus évasive. En réalité, une question reste en suspens : comment l’image a-t-elle pu être diffusée sur le plateau de la CNN de cette manière ? La chaîne n’a pas expliqué précisément le procédé utilisé, et laisse ainsi place aux hypothèses les plus folles. Ainsi, pour certains, il ne s’agit que d’une incrustation de l’image ainsi captée par les différentes caméras lors de la retransmission, et l’animateur ne se serait pas réellement retrouvé en face d’une projection de l’image de son interlocuteur. Du « jamais vu à la télévision », donc, selon les mots de l’animateur, mais qui semble bien bénéficier d’un petit trucage qui fausserait quelque peu la donne.