Le mondial 2022 se jouera sur toutes les pelouses du monde en 3D holographique

L’idée nous vient de Sony, elle consiste en la diffusion dans les stades du monde entier des matchs de la Coupe du Monde. Il ne s’agit plus de regarder depuis un écran géant mais les joueurs évolueront bel et bien en grandeur nature sur la pelouse à l’aide d’une retransmission en 3D holographique. Pas moins de 200 caméras HD 360 degrés seront installés dans les stades où se déroule « réellement » le tournoi. 400 stades à travers le monde auront la chance d’accueillir « virtuellement » les matchs. Le concept est audacieux, certes, mais pas du tout impossible selon Howard Stringer, le PDG de la firme japonaise. D’ailleurs l’homme a fait partie de la délégation nippone pour la candidature du pays en vue d’accueillir cette compétition dans 12 ans. Le concept faisant partie des arguments du Japon pour sa campagne n’a visiblement pas influé sur le choix de la FIFA puisqu’on connaît la suite. La Russie et surtout le Qatar ont été préférés au Japon.

Espérons que Sony n’abandonne pas le projet suite à la victoire qatarie. Le même match au Qatar, au Stade de France, à Wembley et à Santiago Bernabeu, ça pourrait avoir de l'allure...