Polémique autour d'Hololens : ça chauffe ou pas ?

Mise à jour du 30 mars 2016 - 17h15 :
Coup de théâtre : suite à la publication de cet article, la société responsable de la communication d'Asobo Studio nous a contactés et a tenu à démentir les propos recueillis par PC World. Il n'aurait jamais été question d'un quelconque problème de chauffe des lunettes durant l'interview. Le seul moyen d'avoir le fin mot de l'histoire reste finalement de tester les lunettes de Microsoft, ce à quoi nous nous emploierons très rapidement.
Voici la déclaration en question d'Asobo :
« Suite à l’article publié sur Pcworld.com conséquemment à une interview de David Dedeine, co-fondateur & CCO d’Asobo Studio, accordée lors de la GDC, Asobo Studio tient à revenir sur les propos qui lui sont prêtés.
Lors de cette interview, aucune mention n’a été faite concernant la chaleur de l’appareil ou l’inconfort qui pourrait en résulter. »



Article original du 30 mars 2016 - 11h30 :
Les lunettes HoloLens de Microsoft souffriraient-elles des mêmes symptômes thermiques que les premières tablettes Surface du même constructeur ? C'est ce qui ressort d'une interview donnée au site PC World par le développeur de jeu David Dedeine et cofondateur d'Asobo Studio.

Selon lui, les lunettes deviendraient assez inconfortables à porter après une longue période d'utilisation à cause d'un problème de chauffe. Rappelons que les lunettes diffusent des hologrammes dans le champ de vision de celui qui les porte. Ces hologrammes peuvent représenter des objets, des personnes, mais également des applications, des jeux, des vidéos, etc. Bref, si les possibilités des lunettes sont multiples, à l'intérieur se cache en réalité un mini-PC fonctionnant sous une édition bien particulière de Windows 10. Car elles sont entièrement autonomes et doivent donc supporter les mêmes ennuis calorifères qu'un portable ou une tablette. On imagine que si les propos de David Dedeine sont avérés, Microsoft mettra en garde les utilisateurs du temps maximal d'utilisation et leur conseillera de faire des pauses régulières. David Dedeine est plutôt bien placé pour parler des lunettes, puisque son studio a développé deux jeux sur HoloLens : Fragments et Young Counter, lesquels sont accessibles dès aujourd'hui dans la Development Edition d'HoloLens.

Les lunettes sont d'ores et déjà disponibles, mais sont réservées aux développeurs et vendues 3000 dollars. Une commercialisation pour le grand public est attendue pour le courant de l'année, à un prix encore inconnu. Microsoft pourrait d'ailleurs livrer davantage d'informations sur cette commercialisation à grande échelle dès aujourd'hui, lors de la Build 2016 à San Francisco. La plénière débutera à 17h30 et sera retransmise en direct sur le site de Microsoft.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire