L’horloge la plus précise du monde est américaine

L’horlogerie est un monde à part, qui aime voir le temps passer en regardant des aiguilles défiler sur des cadrans animés par de complexes mouvements mécaniques impliquant des centaines de petites pièces. Et la clé de cette passion, c’est la précision. Les artistes du temps, les horlogers, renchérissent de complexité lorsqu’il s’agit de donner l’heure de la manière la plus exacte possible, pendant le plus longtemps possible.

Dans la petite ville de Boulder, dans le Colorado aux États-Unis, la plus grande université de l’État accueille une horloge en maille de strontium. La précision atteinte est tout simplement ahurissante : elle ne gagne ou ne perd une seconde qu’une fois tous les 5 milliards d’années ! Une performance qui dépasse de très loin l’horloge atomique qui sert de référence pour l’heure américaine, dont la précision d’une seconde s’étend sur quelque 300 millions d’années.

Dans le sous-sol de l’université, Tom O’Brian, en charge du sujet, travaille au milieu d’innombrables câbles et lasers qui traversent de part en part le lieu. Il s’agit en réalité de quelqu’un des nombreux composants qui animent cette horloge, mais son organe clé reste bien le strontium, dont les atomes en suspension sont traversés par de nombreux lasers. C’est en leur donnant une simple impulsion que le strontium se met à vibrer, à une vitesse extrêmement rapide, permettant ainsi de mesurer le temps.

Lire : Smartwatch : comment choisir sa montre connectée ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire