Une nouvelle compagnie interdit les hoverboards sur ses vols


Les gyropodes sont certes, pratiques pour se déplacer sans effort, mais certains de ces transporteurs personnels figurent dans la liste noire de certaines compagnies aériennes. La dernière à les interdire à bord de leur avion est Singapour Airlines.

Ainsi, les passagers de Singapour Airlines ne pourront plus transporter un hoverboard, un solowheel, un airwheel ou tout type de véhicule de ce genre dans leurs vols. Qu’il s’agisse d’un bagage à main ou en soute. Cette mesure a été prise pour des raisons de sécurité, notamment en raison des batteries lithium-ion qui alimentent ces engins. Jugées dangereuses, ces dernières pourraient présenter des risques d’incendie ou d’explosion pour l'avion. Mis à part les transporteurs personnels, les vélos électriques, les segway et les lampes sous-marines sont également interdits à bord des appareils de la compagnie.

Singapour Airlines vient donc rejoindre les autres compagnies ayant déjà bannies les hoverboards de leur vols, à savoir British Airways, Virgin America, Alaska Airlines, JetBlue, Delta, American and United et Malaysia Airlines.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire