L’importation de hoverboard interdite aux USA et ça n'a rien à voir avec les explosions

Les hoverboards ont beaucoup fait parler d’eux ces derniers mois. Entre vidéos d’utilisateurs ayant du mal à les maitriser et celles montrant ces appareils prendre feu, on ne peut pas dire que leur réputation soit très bonne. La dernière actualité les concernant risque bien de mettre un terme à leur courte carrière, aussi courte que la durée de vie de leurs batteries avant qu’elles ne prennent feu.

La commission du commerce international américaine a en effet décidé d’interdire purement et simplement l’importation de tous les hoverboards aux États-Unis. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, cela n’a rien à voir avec la sécurité des consommateurs : il s’agit d’une histoire de brevet. La société Segway a fait valoir que tous ces objets enfreignaient son brevet portant sur un système de transport autoéquilibré.

Au total, ce sont plus de 400 brevets qui protègent la technologie de Segway et qui empêchent désormais des constructeurs comme Roboscooters, ou encore FreeGo China d’importer et de vendre leurs produits sur le sol américain. Quoi qu’il en soit, il est intéressant de voir que mettre en danger des personnes n’aura pas suffi à faire disparaitre ces appareils, mais que le système des brevets aux États-Unis aura été plus efficace à le faire.

>>> Lire : Trottinettes électriques, gyropodes, smartboards : comment choisir ? lequel acheter ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire