HP Sprout : le PC sans clavier, ni souris

HP SproutHP Sprout

HP innove en présentant un PC tout-en-un sans clavier ni souris. Ces périphériques sont remplacés par une surface tactile.

Fonctionnant sous Windows, cette machine n’est pas sans rappeler le Touchbook Iconia 6120 sorti par Acer en 2011. Il s’agissait alors d’un ordinateur portable assez peu facile à utiliser, notamment à cause de la mauvaise réactivité de son écran tactile qui prenait la place du clavier et du touchpad.

Quelques années se sont écoulées depuis. Le Sprout de HP se dote pour sa part d’un écran tactile et d’une autre surface tactile à combiner avec un projecteur DLP. En effet, si HP supprime les interfaces de saisie, c’est aussi pour les remplacer par un autre moyen d’interaction. Au lieu de passer par un second écran tactile, le constructeur a préféré combiner un projecteur à une surface tactile. L’image est donc projetée dessus et peut être manipulée comme sur une tablette. Un scanner 3D vient appuyer cette nouvelle expérience. Composé de quatre caméras, il exploite la technologie RealSense 3D d’Intel. Il suffit alors de poser un objet sur la tablette tactile de la machine pour qu’il soit scanné en 3D et qu’il se retrouve ensuite affiché sur l’écran, prêt à être exploité.

PC professionnel haut de gamme

Bien évidemment, au vu de ces usages, on se doute bien que le Sprout sera destiné avant tout au marché professionnel. Néanmoins, dans sa vidéo de présentation, HP explique qu’il est également possible de l’utiliser pour jouer, par exemple.

Côté caractéristiques, le Sprout dispose d’une dalle principale de 23 pouces (1920 x 1080 pixels). Son cœur est animé par un Core i7, 8 Go de mémoire vive et un disque dur de 1 To. La partie graphique, importante ici pour l’exploitation des scans 3D, est comblée par un couple HD 4600 et GeForce GT 745A.

Disponible dès le 9 novembre prochain aux États-Unis, il sera commercialisé au prix de 1899 dollars.

HP Sprout

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire