RE Camera : l'étrange mini caméra de HTC

A l’occasion d’une conférence à New York, HTC a officialisé deux nouveaux produits qui se focalisent sur la photo et la vidéo : la caméra RE Camera et le smartphone Desire Eye. Le secret n’aura pas été gardé bien longtemps, puisque des fuites évoquaient ces nouveautés depuis plusieurs jours déjà.

La RE Cam est une caméra de poing qui n’entend toutefois pas concurrencer les GoPro. Nous avons pu prendre en main l’objet en forme d’inhalateur, d’ailleurs assez léger (65 grammes). Il se tient dans le poing, avec un bouton de commande placé au niveau du pouce. Selon que l’on appuie une fois ou que l’on reste appuyé, on prend respectivement une photo ou une vidéo. Cette spécificité lui assure un usage facile sans que l’on ne se pose vraiment de question, contrairement à une GoPro ou une Virb de Garmin.

Son capteur grand angle 146 degrés souffre de l’absence de viseur, mais pour autant, il n’est pas question d’aller chasser sur les terres des actioncams. HTC dédie plus sa caméra à des environnements quotidiens, entre ami ou avec sa famille, qu’à des activités extrêmes. L’eau de l’inquiète toutefois pas puisqu’elle est certifiée IP57 (30 minutes à 1 mètre de profondeur) tandis qu’un accessoire la rend plus étanche encore, IP58 (2 heures à 3 mètres).

D’un point de vue technique, la ressemblance avec la concurrence est notable. Le capteur photo 16 mégapixels f/2.8, dénué de stabilisateur optique, permet d’enregistrer des vidéos full HD jusqu’à 30 images par seconde - GoPro fait mieux, mais pas Virb - et des ralentis sont possibles à 96ips, mais limités au 720p.

L’ensemble des fonctions de la camera est géré par l’application compagnon compatible Android et iOS (Windows Phone est snobé pour le moment). Tout se fait en quelques clics, d’un réducteur d’effet Fish Eye à une stabilisation logicielle. Des fonctions de montage sommaires sont disponibles et il est possible de les exporter vers certaines plates-formes de vidéos en ligne.

La batterie 820 mah devrait assurer un peu moins de deux heures d’enregistrement en Full HD. Concernant le tarif, la RE Camera sera disponible en blanc, corail ou bleu et s’échangera contre 229€ au quatrième trimestre. C’est assez cher, surtout comparé à la concurrence. Une GoPro 3 White est maintenant sous la barre des 200 euros.

HTC Desire Eye : l’esthète du Selfie

En plus d’une caméra, HTC a également présenté un nouveau smartphone pour le moins atypique : le Desire Eye. Cela fait d’ailleurs moment que HTC fait du pied aux amateurs de Selfie, le HTC One M8 est équipé d’un capteur frontal de 5 mégapixels tandis qu’à l’IFA a été l’occasion de voir le 820 avec sa caméra frontale de 8 mégapixels.

Sur le Desire Eye, impossible de louper l’imposant capteur 13 mégapixels en façade (22 mm f/2.0), ce qui lui donne d’ailleurs des petits airs de cyclope. Un double flash LED s’en accompagne pour garantir des selfies en toute condition, même les moins lumineuses. A l’arrière, un autre capteur de 13 mégapixels est confortablement installé, mais il n’est pas identique pour autant (28 mm f/2.2). Les deux capteurs sont pilotables depuis un bouton physique placé sur la tranche.

Lire : [Test] HTC One (M8) : le même, en mieux

Le design de l’appareil est particulièrement léché, avec une finition irréprochable malgré l’utilisation de plastique, n’en déplaise aux amateurs du M8 et sa coque en métal. En parlant  du M8, le Desire Eye partage beaucoup d’éléments avec lui. L’écran tout d’abord, de 5,2 pouces d’une résolution Full HD. Puis la fiche technique : Snapdragon 801 cadencé à 2,3 GHz, 2 Go de mémoire vive. Le stockage est assuré par 16 Go en interne et un port microSD. La principale différence réside dans  la batterie, de 2 400 mAh contre 2 600 mAh pour le M8.

Pour faire la différence, HTC  mise également sur des  fonctionnalités spécifiques, tel que la prise de vue automatique lorsqu’un sourire est détecté en mode selfie. En visio-conférence, un système de zoom dynamique permet de suivre son interlocuteur, et lorsqu’ils sont plusieurs, l’écran se divise jusqu’en quatre pour plus de convivialité. Toutes ces fonctionnalités arriveront sur le One M8 via une mise à jour qui devrait commencer à circuler  dès la fin du mois. Le Desire Eye arrivera quant à lui courant octobre  à 499 euros.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire