HTC Desire 601 : un One abordable

À l’instar de LG, HTC préfère commencer ses annonces avant le début du salon IFA qui s’ouvrira en fin de semaine à Berlin. Sous le feu des projecteurs, on découvre le Desire 601, une déclinaison plus abordable du One.

Connu jusqu’alors sous le nom de code Zara, il fonctionne sous Android 4.2 et adopte la surcouche Sense 5.5. Plus léger d’une dizaine de grammes que le HTC One, il est aussi plus compact, hormis son épaisseur. Cela se justifie par sa dalle plus petite. Large de 4,5 pouces, elle affiche en 960 x 540 pixels. Cette définition donne le ton. Le Desire 601 n’est pas un smartphone haut de gamme. Son processeur est en adéquation avec sa position dans la gamme de HTC. C’est un Snapdragon, mais un 400, une puce dualcore cadencée à 1,4 GHz. Suffisante pour la plupart des usages, elle supportera difficilement les lourdes applications. HTC complète sa configuration avec 1 Go de mémoire vive, un capteur de 5 mégapixels ainsi que 8 Go de stockage interne. Cet espace peut être augmenté via une microSD jusqu’à 64 Go.

Compatible 4G, le Desire 601 bénéficie des innovations du One, à commencer par BlinkFeed, qui permet de personnaliser la page d’accueil avec ses contenus. La fonction Zoé est également de la partie pour animer les photos prises avec le capteur.

Desire 300 : l'entrée de gamme à 199 euros

Le Desire 601 sera disponible dès septembre à 369 euros hors abonnement. HTC comble son entrée de gamme avec le Desire 300. Il embarque un écran de 4,3 pouces (800 x 480 pixels), un processeur double coeur Snapdragon S4 Play cadencé à 1 GHz, 512 Mo de Ram et 4 Go de stockage (extensible via microSD jusqu’à 32 Go). Son capteur est également de 5 mégapixels. Disponible courant octobre, il sera proposé à 199 euros nu.

Dans les dernières nouveautés, HTC ajoute une déclinaison en couleur des One et One Mini. D’ici la fin de l’année, ils seront disponibles en bleu.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire