HTC One A9, le smartphone Android qui se prend un iPhone

Après des mois de rumeurs, le nouveau smartphone de HTC a été officialisé. Avant de rentrer dans le détail, impossible de passer à côté d’une évidence qui risque d’animer les débats sur Internet pour un bon moment : le One A9 est une copie conforme des iPhone 6.

Lire : Apple dévoile les iPhone 6s et 6s Plus

Il est assez incroyable de voir à quel point les deux appareils sont similaires : de la couleur dans sa livrée grise, aux bandes pour les antennes installées en haut et en bas de la coque arrière, jusqu’au capteur photo (13 mégapixels) qui dépasse légèrement ! Sur ce dernier point, on lui concède que son placement n’est pas identique, plus centré que sa muse. En dessous, les choses sont du même acabit, puisqu’il conglomère le haut-parleur, le connecteur jack et la prise d’alimentation, mais dans une disposition littéralement symétrique à l’iPhone.

La façade avant révèle également de mauvaises surprises. Les bords de l’écran n’ont pas la fluidité de l’iPhone, et sont par conséquent plus marqués. Ensuite, HTC a décidé d’installer un bouton principal, en plus des contrôles tactiles déjà intégrés au système. Pourquoi ce doublon ? L’explication est simple : le constructeur y a placé un lecteur d’empreinte digitale, une fonctionnalité à la mode. Sauf que la touche en question rappelle beaucoup celui du Galaxy S6 de Samsung.

Ce manque d’originalité flagrant ne serait pas aussi navrant si HTC ne nous avait pas habitués à mieux. La gamme des HTC One a su à une époque inspirer la concurrence plutôt que l’inverse, de l’utilisation massive du métal à la disposition des bandes pour les antennes. Une fois cela dit, mais pas vraiment digéré, on peut passer au reste. L’écran offre une dimension raisonnable de 5 pouces, dont la dalle AMOLED propose une définition Full HD. Le processeur n’est pas un monstre de puissance, il s’agit du Snapdragon 617 lancé récemment par l’américain Qualcomm. Couplé à 3 Go de mémoire vive, il devrait néanmoins garantir des performances suffisantes lors d’une utilisation classique.

On peut toutefois noter que la batterie intégrée dans ce boitier est plus grosse que celle d’Apple, de l’ordre de 2 150 mAh, et un port microSD est de la partie, ce à quoi les iPhone se refusent depuis toujours. Ce nouveau smartphone équipé de la dernière version d’Android (Marshmallow 6.0, recouvert de la surcouche maisons HTC Sense) sera disponible à partir du mois de novembre à un prix salé : 599 euros. En comparaison, les obscures marques chinoises qui jouent de « l’art » de la copie ont au moins la décence de pratiquer des tarifs accessibles.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire