Fuites sur le HTC One M9 : deux formats au lieu d’un

Le HTC One M9 à gauche et le HTC One M9 Plus à droite, avec capteur d'empreinte digitaleLe HTC One M9 à gauche et le HTC One M9 Plus à droite, avec capteur d'empreinte digitaleAlors qu’il fustigeait les photos du prochain HTC One la semaine dernière, le blogueur Evan Blass a publié à son tour ce mercredi des clichés du prochain smartphone de la firme taïwanaise. Celui-ci serait décliné en deux formats.

Finalement le HTC One M9, qui pourrait être présenté le 1er mars prochain au cours du Mobile World Congress de Barcelone, serait disponible en deux versions distinctes. C’est en tout cas ce qui ressort d’une photo dévoilée ce mercredi par le blogueur Evan Blass, plus connu sous le nom d’evleaks. Le blogueur est un habitué des révélations de produits qui ne sont pas encore sortis. C’est notamment lui qui, le premier, avait publié des images des HTC One M7 et M8, sortis respectivement en 2013 et 2014.

Deux versions du même smartphone

Pour cette version 2015 du smartphone phare de HTC, on peut donc remarquer un changement important de design. Les haut-parleurs sont en effet largement affinés, le capteur photo frontal semble bien plus grand et l’appareil a l’air bien plus fin que son prédécesseur. Plus important encore, l’un des deux appareils, le One M9 Plus, dispose d’un bouton physique central en dessous de l’écran, à la manière du Galaxy S5 de Samsung ou des iPhone d’Apple. Comme pour les modèles concurrents, le HTC One M9 Plus intégrerait ainsi un capteur d’empreintes digitales. Le HTC One M9 classique serait quant à lui d’un format plus traditionnel, sans bouton physique et d’une taille plus réduite.

Acheter le HTC One M8

Les deux smartphones devraient être présentés au cours du Mobile World Congress début mars. Ils devraient disposer respectivement d’un écran de 5 pouces et de 5,5 pouces, d’un processeur Snapdragon 810 et de capteurs photo de 20,7 mégapixels.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire