HTC One M8 : une version mini en approche

Alors que HTC dévoilait son nouveau smartphone phare, le HTC One M8, le 25 mars dernier, le constructeur taïwanais pourrait continuer à décliner sa gamme en présentant prochainement le HTC One Mini 2, dont le nom a été publié par erreur par un opérateur suédois avant que des visuels soient diffusés sur Twitter par @evleaks.

C’est désormais une tradition chez la plupart des constructeurs de smartphones. Comme Samsung, Sony ou LG, HTC a inauguré l’an dernier ses gammes « Mini » et « Max », déclinaisons en petit et grand format de son appareil phare, le HTC One. Comme en 2013, HTC devrait dévoiler cette année une version Mini de son HTC One M8, baptisée HTC One Mini 2. C’est en tout cas ce que suggérait fin mars le site de l’opérateur suédois Telia.

Ce dimanche, ce sont des visuels du smartphone qui ont été dévoilés par le compte Twitter @evleaks, habitué à présenter des appareils mobiles avant même leur officialisation par les constructeurs. Comme prévu, d’après les visuels le HTC One Mini 2 reprendrait les grandes lignes de design de son grand frère avec un corps en aluminium et deux haut-parleurs, en haut et en bas de l’écran. Il reprendrait également les angles arrondis de la version M8 du HTC One présentée en mars dernier, mais, contrairement à celui-ci, ne proposerait qu’un seul capteur photo au dos. Le HTC One M8 affichait en effet un second capteur, le système Duo, qui permettait d’enregistrer des informations sur la profondeur de champ afin de pouvoir jouer sur les flous à la manière d’un appareil reflex. Cette fonction devrait donc disparaître sur la version « Mini » de l’appareil.

D’après certaines rumeurs, le HTC One Mini 2 disposerait d’un écran 4,5 pouces affichant une définition 720p, d’un port microSD et d’un processeur Snapdragon 400 de Qualcomm. Aucun événement n’a encore été prévu pour HTC pour annoncer le smartphone.

Lire le test du HTC One M8

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire