Le HTML serait une maladie sexuellement transmissible pour 11 % des Américains

Les constructeurs, informaticiens et la presse spécialisée ont encore du travail afin de faire comprendre les termes techniques au grand public. D’après un sondage commandé par le site Vouchercloud et repris par le site Tech Now du Los Angeles Times, 11 % des Américains interrogés pensent que le HTML serait une maladie sexuellement transmissible.

Pour beaucoup, le jargon et les acronymes liés à l’informatique semblent encore cernés de mystère. Un sondage effectué auprès de près de 2400 adultes américains révèle en effet une grande méconnaissance de certains termes liés aux nouvelles technologies. Si le HTML est une maladie sexuellement transmissible pour 11 % d’entre eux, que 77 % des personnes interrogées ignorent ce qu’est le SEO, l’optimisation pour les moteurs de recherche, ou qu’une carte mère est le pont d’un navire pour 42 % des personnes interrogées, certains termes, nettement plus grand public, sont encore incompris.

En effet, un gigaoctet serait un insecte d’origine sud-américaine pour 27 % des sondés quand le MP3 est un droïde de la saga Star Wars pour 23 % d’entre eux. Un logiciel, software en anglais, serait un vêtement confortable pour 15 % des personnes interrogées, le terme USB désignerait un acronyme de pays européen pour 12 % des sondés quand 18 % d’entre eux pensent qu’un Blu-ray est un animal marin.

Malgré les réponses hasardeuses au sondage, 61 % des personnes interrogées se disent au point sur les connaissances technologiques à ce jour.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • DArcyRochon
    On peut faire le même test avec l'histoire/géo, l'astronomie... Le résultat sera le même...Moralité : quelle bande de gros blaireaux ces ricains.
    0
  • Yossem
    Et en France, que donnerai ce test ? Quelle est la tranche d'âge des personnes interrogées ?
    0
  • HerveS@idn
    Je crois qu'on aurait la même chose en France, je me rappelle que quand Philippe Vandel faisait son micro-trottoir en affirmant que 100% des gagnants au loto avaient tenté leur chance, la majorité des personnes répondaient que ça ne pouvait pas être vrai.
    0