Non, cette photo n’a pas été prise par un P9

Le Huawei P9 est un appareil franchement réussi, notamment grâce à un design convaincant, de bonnes performances et surtout son double appareil photo mis au point avec la marque allemande Leica. C’est précisément sur ce dernier élément que la marque chinoise a choisi d’insister pour sa campagne de communication. Sauf qu’un grain de sable est venu se glisser dans la machine, qui n’a pas manqué de faire couler de l’encre sur la toile.

Tout est parti d’une photo publiée sur le compte Google+ de Huawei, montrant une jeune femme tenant ses cheveux pendant un lever de soleil. Une photo particulièrement réussie, que les utilisateurs pourraient associer au Huawei P9. La légende de la photo dit en effet, en anglais dans le texte : 

« Nous sommes parvenus à capturer un magnifique lever de soleil avec Deliciously Ella (une blogueuse N.D.R). La double caméra Leica du Huawei P9 rend plaisante la prise de photo en faible luminosité. Réinventez la photographie sur smartphone et partagez vos clichés de levers de soleil avec nous ».

Une légende qui ne dit pas noir sur blanc que la photo a été prise avec un Huawei P9, mais qui le sous-entend. Sauf que le réseau social Google+ a la particularité de mettre à disposition les données EXIF et il n’a pas fallu longtemps pour que le site Android Police repère une incohérence. Au lieu d’un Huawei P9, le matériel utilisé pour capturer la photo était un peu plus couteux : un Canon EOS 5D Mark III couplé à un objectif EF 70-200mm f/2.8 IS II USM, dont le prix dépasse les 4 000 euros.

La marque a finalement réagi auprès des médias américains, en faisant amende honorable, précisant qu’en effet, la photo n’a pas été prise avec un P9, mais avec un appareil professionnel pendant le tournage d’une publicité, et qu’il aurait dû être plus clair dans la légende. Entre temps, l’image a été supprimée du réseau social.

>>> Lire : [Test] Huawei P9 : tout pour la photo

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire