[MWC] Huawei Talk Band B2 : le retour de l’oreillette Bluetooth connectée

Le géant chinois Huawei est présent à Barcelone pour cette édition 2015 du MWC. La veille de l’ouverture du salon, le constructeur a tenu une conférence de presse afin de lever le voile sur ses nouveautés. Si la marque est restée discrète pendant le CES, la donne n’est pas la même ici puisque plusieurs produits ont été dévoilés. Et l’accent est mis cette année sur les objets connectés, avec plusieurs appareils qui entendent bien faire une différence aux yeux du grand public.

Lire : [MWC 2014] Huawei TalkBand B1, le bracelet/oreillette Bluetooth

Tout d’abord, le Talk Band B1, présenté à la même occasion l’année passée, est ici remplacé. Le Talk Band B2 reprend le principe, atypique et surprenant, de la combinaison d’un traqueur d’activité et d’une oreillette Bluetooth. Mais cette fois, l’idée est de rendre l’objet bien plus haut de gamme avec des matériaux « premium », à savoir de l’aluminium pour la structure et du cuir pour le bracelet. À noter qu’un bracelet en caoutchouc anti-allergène est également disponible.

Le module incorpore désormais un écran 0,73 pouce de type PMOLED tactile, ce qui rend l’objet d’autant plus étrange une fois placé à l’oreille. À l’intérieur, un accéléromètre 6 axes est accompagné d’un gyroscope afin d’assurer une précision optimale dans la reconnaissance de l’activité. D’ailleurs, Huawei assure que son algorithme est capable de reconnaitre les habitudes des porteurs, notamment lorsqu’ils travaillent à un bureau. L’idée est, dans ce cas, de ne pas compter les mouvements du poignet lorsque l’on tape sur un clavier.

L’autonomie annoncée est de 5 jours en utilisation normale et 6 heures en conversation. Disponible en deux versions, l’une classique et l’autre premium, le Talk Band B2 sera lancé d’ici la fin du mois d’avril à un tarif de respectivement 169 euros et 199 euros.

Lire : Retrouver toute l'actualité du Mobile World Congress 2015

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire