[MWC] Huawei Watch : gare à toi, Apple Watch !

Comme pressenti, le constructeur chinois Huawei a dévoilé à l’occasion du Mobile World Congress sa première montre connectée, sobrement appelée Huawei Watch. Une provocation à l’égard d’Apple ? Ce qui est sûr, c’est que ses concurrents ont de nombreuses raisons de la prendre au sérieux. Huawei a mis toutes les chances de son côté en travaillant autant que possible le design, en s’approchant au maximum des standards de l’horlogerie traditionnelle. Fine, légère et doté d’un gabarit contenu (42 mm), son design rond vient directement affronter les Moto 360 et G Watch R de Motorola et LG, tout en se voulant bien plus exclusif.

L’écran tactile 1,4 pouce tout d’abord, de type AMOLED, offre une résolution supérieure à ses concurrentes, à 286 pixels par pouce grâce à sa définition de 400 x 400 (contre 205 ppp pour Motorola et 247 ppp pour LG). Il profite également d’une bien meilleure occupation de l’espace, ce qui permet de profiter au maximum de l’affichage. Mais surtout, il est protégé par un verre en cristal de saphir, une matière répandue dans le monde des montres de luxe et reconnue pour sa résistance aux rayures. Ce qui en fait la première montre connectée à en être équipée. 

Lire : [Test] Moto 360 : faut-il craquer pour la montre connectée de Motorola ?

Autre clin d’œil au monde de l’horlogerie, le seul et unique bouton d’interaction prend la forme d’un poussoir, à 2 heures. Une large gamme de bracelets (18 mm) vient se fixer aux cornes, du traditionnel cuir véritable à l’élégante maille milanaise (acier tressé). À l’intérieur de la montre, il existe pour le coup moins de différences avec la concurrence, puisqu’il s’agit d’un processeur Qualcomm 1,2 GHz accompagné de 512 Mo de mémoire vive. Au-dessous, Huawei a installé un lecteur de fréquence cardiaque et ceux qui font attention à leur activité pourront compter sur un accéléromètre à 6 axes couplé à un gyroscope.

Souvent garant d’exclusivité et critère prépondérant dans le monde l’horlogerie, la fabrication nécessite de nombreuses interventions manuelles. Cela allié au fait que de nombreux éléments sont partagés avec des montres conventionnelles, de la couronne, à la boite en passant par le bouton, symbolise la volonté de Huawei de venir faire du pied aux amateurs de garde-temps autant qu’aux friands de nouvelles technologies. Et sur ce point, il vient directement se mettre en concurrence avec Apple et sa Watch, qui est attendue pour le mois d’avril.

Le constructeur californien disposera toutefois d’un peu d’avance, puisque la Huawei Watch ne devrait pas arriver avant le mois de mai. Surtout, son tarif est encore inconnu, mais il y a de fortes chances pour qu’il dépasse les 300 euros compte tenu de la complexité de la fabrication et de la gamme visée. 

Lire : Retrouver toute l'actualité du Mobile World Congress 2015

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire