Le télescope Hubble rempile pour 5 ans

Mis en orbite autour de notre planète en 1990, le télescope spatial Hubble devait à l’origine avoir une durée de vie de 15 ans. Mais en 2005, constatant qu’il pouvait encore servir à explorer notre galaxie, la NASA a continué à l’utiliser, et vient même d’annoncer qu’elle continuera à s’en servir au moins jusqu’en 2021.

La mise à la retraite de Hubble ne sera pas pour tout de suite. Prévue à l’origine pour 2005, elle a d’abord été repoussée en 2009, alors que la NASA pensait organiser son remplacement par le télescope spatial James-Webb, plus moderne, et donc le lancement doit avoir lieu en 2018. Mais l’agence spatiale américaine a une nouvelle fois changé d’avis : « après sa dernière mission en 2009, Hubble se porte mieux que jamais », explique la NASA dans un communiqué. « Nous pouvons encore travailler avec Hubble jusqu’aux années 2020 », indique l’agence, qui prévoit désormais une fin de service pour le 30 juin 2021.

À terme, c’est donc le télescope James-Webb qui devrait le remplacer. Surnommé « Next Generation Space Telescope », il a été conçu par la NASA en partenariat avec l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Agence spatiale canadienne (CSA). Doté d’un miroir de 6,5 mètres de diamètre (contre 2,4 mètres pour Hubble), il devrait travailler beaucoup plus vite que son prédécesseur et fournir des images de meilleure qualité. Son lancement est prévu pour 2018.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire