Les matériaux de l’iPad coûtent 260 $

iSuppli estime que l’ensemble des matériaux inclus dans l’iPad coûtent environ 260 $ (env. 195 €), soit moitié moins que le prix de vente aux États-Unis.

Commençons par signaler que cette mesure ne prend pas en compte les coûts de livraisons, de recherche et développement et les campagnes marketing. Elle ne représente pas les marges propres d’Apple, mais reste intéressante pour deux raisons.

Écran, mémoire et batterie : la trinité de l’iPad

La première est qu’elle pointe du doigt les composants qui coûtent le plus cher, en l’occurrence, ceux qui gèrent l’interface utilisateur (capteurs, écran tactile, etc.) évalués à 110 $ (env. 80 €), la dalle LCD représentant 65 $ (env. 50 €). La mémoire est le deuxième composant le plus cher, les 16 Go tournant à 30 $ (env. 20 €), contre 21 $ (env. 15 €) pour la batterie.

Apple a encore des cartes à jouer

La deuxième raison est que même s’il est impossible de définir les marges réalisées par Apple, on devine que la firme a suffisamment d’espace pour procéder à une baisse des prix si le marché devenait concurrentiel, ou lorsque Apple sortira une nouvelle version de sa tablette et qu’il aura réussi à baisser les coûts de production en utilisant des composants moins chers. Bref, Apple peut facilement répondre aux besoins du consommateur comme il l'avait fait avec l'iPhone en baissant le prix du téléphone peu de temps après sa sortie.