iPad : un jour, un usage – Épisode 6 : Hors sujet pour le son

iPad : un jour, un usage – Épisode 6 : l'iPod

Pierre :

Utilisateur intensif des produits Apple (MacBook Pro 17", iPhone 3GS, Time Capsule et autres), Pierre possède un iPad WiFi + 3G de 32 Go à 699 €. Autre donnée importante, il est abonné à MobileMe.

Le gestionnaire de musique de l'iPad (qui s'appelle iPod et pas iTunes) est assez complet, la navigation est simple et l'interface proche de celle d'iTunes sur les ordinateurs. Pour moi, elle manque totalement d'intégration avec certains services Apple (assez étonnamment) : les iTunes LP (des interfaces dédiées à certains albums, à la manière des bonus des DVD) et les booklets (des copies numériques des livrets des CD) ne sont pas pris en charge.

Plus gênant, il est impossible d'importer de la musique dans l'iPad sans passer par un ordinateur, ni même streamer de la musique depuis un autre appareil. Enfin, mes haut-parleurs Wi-Fi (Airtunes) ne fonctionnent pas avec l'iPad. Concrètement, j’attendais un appareil connecté, sorte de hub numérique pour la musique, et je me retrouve avec ni plus ni moins qu'un iPod géant. Décevant.

Isabelle :

L'iPad est le premier objet Apple d'Isabelle, qui utilise un PC et un téléphone Nokia au quotidien. Pour ce test, Isabelle est dotée du modèle 64 Go WiFi + 3G (799 €).

Pour l’audio, l’iPad se révèle un piètre équipement : le son est d'une qualité moyenne et la navigation anti-ergonomique. Comment Apple, pourtant réputé pour ses interfaces, a pu concevoir un logiciel aussi peu intuitif qu’iTunes ?

Sur l’iPad, Apple ayant pris le parti de séparer l’écoute (dans iPod) de la récupération de fichier (dans iTunes), on est donc contraint, une fois de plus, à des allers et retours incessants entre les 2 dès que l’on veut trouver un podcast par exemple.

Johann :

Johann fait partie des "nouveaux utilisateurs" Apple ayant découvert l'univers de la marque à la pomme avec l'iPhone. Détenteur d'un PC, il dispose d'un iPad 16 Go WiFi (499 €).

Je me sers quotidiennement de mon iPhone comme lecteur audio. Sincèrement, je ne vois pas vraiment l’utilité d’écouter de la musique sur l’iPad. Pourtant, quelques ajouts sont les bienvenus par rapport à l’interface iPhone et iPod Touch. Tout d’abord, la possibilité de créer ses playlists sans passer par iTunes est louable.

Dommage cependant que le CoverFlow ait été sacrifié, il aurait été du plus bel effet sur l’écran de la tablette, même si ça reste un gadget. Une fois de plus, l’absence de multitâche (attendu avec l’iOS 4) lorsqu’on veut télécharger un livre audio se fait une nouvelle fois ressentir : obligation de repasser par iTunes.

Déjà parus :

iPad : un jour, un usage - Épisode 1 : le surf avec Safari

iPad : un jour, un usage - Épisode 2 : le mail déçoit

iPad : un jour, un usage - Épisode 3 : photo, payer pour apprécier

iPad : un jour, un usage - Épisode 4 : productif, mais pas trop

iPad : un jour, un usage - Épisode 5 : la géolocalisation comme gadget

iPad : un jour, un usage – Épisode 6 : Hors sujet pour le son

iPad : un jour, un usage - Épisode 7 : la vidéo, ça se mérite !

iPad : un jour, un usage - Épisode 8 : applications, digestion difficile

iPad : un jour, un usage - Épisode 9 : fait pour les jeux

À venir :

Épisode 10 : la lecture

Épisode 11 : conclusion