1 million d’iPad en 28 jours

Apple vient d’annoncer avoir vendu son millionième iPad, 28 jours après son lancement, ce qui représente une croissance deux fois plus rapide que lors de la mise sur le marché de l’iPhone.

Le succès de l’iPad

Ces chiffres sont intéressants, car ils témoignent du succès de la tablette d’Apple. Une réponse aux critiques qui estimaient que l’iPad aurait du mal à se vendre. Néanmoins, vu que l’iPad s’était vendu à 450 000 exemplaires la première semaine, le fait qu’il ait fallu plus de trois semaines pour atteindre le million montre un ralentissement.

Cette baisse s’explique en partie par une transition démographique des consommateurs, les premiers acheteurs étant souvent les aficionados de la firme prêts à tout pour avoir le premier modèle. Avec le temps, ce type de clients laisse place au consommateur moyen qui a tendance à être moins impulsif. Le ralentissement s’explique aussi par le fait que l’arrivée du modèle 3G a encouragé un certain nombre de consommateurs à repousser leur achat.

Les profits et l’iPad

Pour l’instant, l’iPad n’est officiellement vendu qu’aux États-Unis, la sortie française étant prévue pour mai (cf. « Pas d'iPad avant fin mai pour la France »). Il y a donc un américain sur 300 qui possède une tablette à la pomme, l’iPad ayant permis le téléchargement de 12 millions d’applications depuis l’AppStore et 1,5 million d’eBook. Selon Apple, la demande en tablette à la pomme continue d’excéder le nombre diPad sortant des usines. En considérant que le prix de vente moyen d’un iPad est de 550 $, Apple vient de réaliser un demi-milliard de dollars de chiffre d’affaires (env. 380 millions d'euros).