iPhone fissuré : Apple au tribunal

Un client iPhone français réclame une expertise judiciaire indépendante. Comme de nombreuses personnes cet été, son smartphone s’est également craquelé. Apple ne valide pas cette démarche. Conséquence : la justice française s'empare de l'affaire.

Apple désapprouve la réaction du client

Le constructeur américain explique avoir offert à ce client un nouvel iPhone début septembre, « à titre purement commercial et exceptionnel. » Le client mécontent avait alors refusé le nouvel appareil. Expliquant : « je ne peux pas me résoudre à mettre dans les mains de mon fils un appareil en me demandant s'il a reçu un choc ces derniers temps et s'il risque de lui exploser au visage. »

Cette réaction fait face à la conclusion d’Apple au sujet des problèmes rencontrés par ses iPhone l’été dernier. Après avoir fait analyser les appareils explosés ou fissurés, la firme de Cuppertino avait déclaré que « les fissures étaient liées à une pression externe exercée sur l'iPhone. »

Apple est peu bavard

Cela ne l’empêche pas d’être aujourd’hui au cœur d’une affaire judiciaire. L'utilisateur mécontent explique avoir lancé la procédure en absence d’une réponse d’Apple pouvant lui « assurer que l'utilisation de mon iPhone ou d'un iPhone de remplacement ne présentait pas de risque pour lui, ses collaborateurs ou ses enfants. »

Portée auprès du tribunal de Commerce de Canne, l’affaire devrait être traitée le 3 décembre prochain. Apple n’a pas commenté cette histoire.

Les vers pour iPhone ne rigolent plus