Ecran fissuré : la polémique iPhone est de retour

Selon Édouard, un Marseillais de 29 ans, son iPhone 3G se serait fissuré alors qu’il le tenait à l’oreille. Non blessé par cet incident, ce jeune commercial se fait l’écho de Romain, 18 ans, blessé à l’œil par un éclat de verre de l'iPhone 3G de sa petite amie.

"Ce n'était pas un cas isolé"

« En voyant les photos [parues dans La Provence , NDLR], j'ai réagi, car j'ai jugé bon de montrer que le cas aixois n'était pas isolé », indique le jeune commercial marseillais. Pour obtenir réparation, il a contacté le service après-vente d’Apple. On lui demande alors une photo de l’appareil. « Après diagnostic, ils m'ont répondu qu'ils ne pourraient le changer, car ce genre de casse ne pouvait être dû qu'à un choc », explique Édouard. Selon ses dires, son iPhone 3G n’était pas tombé le soir des faits. Qui croire ?

Le bon grain et l'ivraie

Il se pourrait que l’ivraie se soit mélangée au bon grain, mais la thèse des téléphones défectueux n’est pas pour autant écartée. Quoi qu’il en soit, Apple va devoir revoir sa politique de sécurité et s’exprimer sur ces deux affaires et celle de l’explosion de l’iPod Touch d’une jeune Anglaise, survenu il y a quelques semaines