iPhone fissuré : un troisième cas dans le Gard

Après Aix-en-Provence et Marseille, c’est au tour d’un habitant du Gard d’exposer son iPhone fissuré. À 26 ans, Yassine Bouhadi, agent de sécurité de son état, s’est fait attaqué par son téléphone.

Blessé à l'oeil

Un bout de verre sur le menton et un autre dans l’œil que le jeune homme a dû ôter à la pince à épiler. « Ça fait comme un bruit de miroir qui se casse », a-t-il déclaré à nos confrères de Midi Libre. L’incident s’est produit alors qu’il envoyait un message texte à sa petite amie. Un évènement qui aura coûté cher à Yassine qui avait acheté son iPhone sans abonnement à 600 €. Il est retourné au magasin qui lui a vendu pour obtenir un échange. Selon lui, « si on me donne quelque chose, je le prendrai, mais l’idée n’est pas de faire de l’argent. »

Des faits troublants

Que croire, qui croire ? L’agent de sécurité a-t-il cassé lui-même son iPhone ? Dans ce cas, il essaierait de surfer sur l’information pour avoir un autre mobile gratuitement. C’est le troisième cas en Provence. 3 sur 26 millions de téléphones portables vendus, c’est peu, mais trois dans le même secteur, ça fait beaucoup… D’après Apple, ses ingénieurs sont en train de préparer une analyse technique détaillée en vue d’une explication publique.

iPhone : un cas d’explosion en France
Ecran fissuré : la polémique iPhone est de retour