Flash : Adobe contre-attaque mollement

Shantanu NarayenShantanu NarayenAprès la lettre ouverte de Steve Jobs concernant la problématique Flash sur iPhone, Shantanu Narayen, PDG d’Adobe, a répondu aux questions du Wall Street Journal. 

Les PDG se chamaillent

Selon lui, la Creative Suite nécessaire au développement Flash a été conçue pour travailler sur plusieurs plateformes. Sa philosophie est d’être disponible sur le plus grand nombre de systèmes. Shantanu Narayen rappelle d’ailleurs que la prochaine version d’Android supportera entièrement Flash.

Sans réellement s’attaquer frontalement à Steve Jobs, il qualifie toutefois ses propos d’« écran de fumée ». Selon lui, une centaine d’applications créées d’abord sous Flash, sont désormais disponibles sur l’App Store. Il n’hésite pas à rejeter la faute sur Apple en déclarant que les problèmes de performance sont du ressort de la société de Steve Jobs.

La baisse d’autonomie importante évoquée par ce dernier serait également fausse selon Shantanu Narayen. Enfin, les arguments d’ouverture d’Apple face au verrouillage d’Adobe sont clairement retournés à l’envoyeur. Aucun dialogue ne se profile donc en ce moment entre les deux hommes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • bilox2000
    pour la baisse d'autonomie (ou de performance) causée par flash, Apple a raison: n'importe quel appareil enregistre une consommation considérable des ressources quand le flash tourne.Même les logiciels (Firefox par exemple: quand vous ouvrez une page en flash, ça rame un peu et le pc chauffe à mort).
    0
  • brakbabord
    Quelle belle bataille d'hypocrites... ils ont raison quand ils s'accusent mutuellement d'être trop propriétaires pour être utilisables.
    2
  • raon
    Bilox : c'est normal, quant tu ouvres un programme, l'ordi se met à travailler, je vois pas ou est le problème... [:spamafote]
    0