iPhone : un malware dans le chargeur

Pirater un iPhone à partir de son chargeur est une pratique envisageable d'après  trois chercheurs de l’institut technique de Géorgie.

La conférence Black Hat aura lieu le mois prochain. Portant sur la sécurité, elle sera l'occasion pour ce groupe de scientifiques de démontrer qu'il est possible de hacker un iPhone et d'y introduire un code vérolé via son chargeur.

Attention, il ne s'agit pas de n'importe quel chargeur. En effet, le Mactans a été conçu à partir d'un Beagleboard, circuit imprimé open-soucre que l'on trouve dans le commerce à 45 dollars. « Cette plateforme a été choisie pour montrer combien il est facile de construire des chargeurs USB malicieux d’apparence innocente ».

Dissimulé dans un dock

De facto, on voit tout de suite qu'un tel composant ne rentrera jamais dans un chargeur d'iPhone. Néanmoins, les chercheurs attestent de son efficacité s'il est placé dans un dock iPhone/iPod. Moins d'une minute plus tard, le smartphone d'Apple serait hacké via l'intrusion d'un malware, selon l'équipe de chercheurs. 

L'iPhone utilisé n'était pas modifié et disposait d'un système iOS à jour. « Tous les utilisateurs sont concernés puisque notre approche ne nécessite aucun Jailbreak ni aucune action de l’utilisateur », ajoutent-ils. Ils expliqueront la manière utilisée lors de la conférence Black Hat qui aura lieu en juillet. Les chercheurs ont alerté Apple au sujet de cette faille. Leurs sirènes sont restées sans réponse.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire