iPhone 5 : les délais de livraison s’allongent

Les critiques envers l’iPhone 5 se sont multipliées. Pourtant, les ventes du dernier smartphone de la marque à la pomme semblent être au beau fixe. En effet, même si la marque ne communique pas officiellement sur le nombre d’exemplaires écoulés, les sites commercialisant l’iPhone 5 annoncent des délais de livraison de plus en plus longs.


À commencer par l’Apple Store : sur la boutique en ligne du constructeur, il faut attendre 2 à 3 semaines pour espérer se faire livrer l’iPhone 5. Du côté des opérateurs, le message n’est pas le même chez tout le monde : Orange annonce une livraison « à partir du 21 septembre », soit la date initiale. Mais cela ne veut pas dire que les expéditions débuteront à ce moment, elles pourront ne débuter que plusieurs semaines plus tard. B&You n’a pas encore communiqué en détail, mais devrait proposer l’iPhone 5 également à partir du 21 septembre. Idem du côté de SFR. On imagine les stocks des opérateurs relativement faibles.


D’après le site TechCrunch, le stock initial prévu par Apple a été épuisé en une heure, contre 22 heures pour l’iPhone 4S. L’AFP souligne cependant une attente « savamment entretenue », ce qui pousse les analystes à miser sur 10 millions d’exemplaires écoulés dès les premiers jours de commercialisation. Rappelons que l’iPhone sera officiellement disponible le 21 septembre dans 9 pays : États-Unis, Canada, France, Royaume-Uni, Allemagne, Australie, Japon, Hong-Kong et Singapour.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Maximilien Azorin
    Pouvez-vous nous assurer que Orange s'aligne sur l'Apple Store et que les premiers clients seront livrés le 21 septembre même ?
    0
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    Maximilien, ils n'assurent rien, ils récupèrent l'info qu'on veut bien leur donner pour nous la redistribuer. Il faut admettre que les critiques vont montrer rapidement leur nez à cause des problèmes de ravitaillement alors que ce n'est pas à Apple de livrer 200 000 000 téléphones en 10 jours mais aux clients de modérer leurs ardeurs. C'est l'un des rares constructeurs à avoir un nombre de fans aussi déjantés aussi élevé.

    Personnellement, je n'ai jamais compris l'attrait de faire le poireau trois jours durant devant un magasin à attendre l'ouverture des ventes d'un téléphone dont je ne suis même pas sûr qu'il sera encore disponible à mon passage dans le magasin. J'ai toujours préféré attendre les premiers échos des acheteurs et les infos sur les réelles capacités et les problèmes de fonctionnement d'un équipement avant d'acheter mais bon, je dois être un animal bizarre dans un monde toujours plus allumé devant l'éphémère programmé qui dirige notre économie.
    0