Apple lance son service de musique au Japon

Alors que le service connait un franc succès aux États-Unis depuis deux ans, ne laissant que les miettes aux concurrents "outsiders" comme Napster, qui a du mal à rattrapper le géant dans ce domaine malgré de récents résultats encourageants, Apple vise maintenant le marché japonais et y lance aujourd'hui son service de vente de musiques en ligne, à savoir iTunes.

Le succès et la popularité d'iTunes à travers le monde ne sont plus vraiment à démontrer.
En effet, en deux ans, le service a enregistré la vente de 500 millions de musiques à travers 19 pays, propulsant Apple au rang de sérieux concurrent en matière de vente de musique en ligne pour ses rivaux.

C'est donc fort de ce succès qu'Apple décide de s'attaquer au fructueux marché japonais, déjà conquis par l'iPod (qui constitue un argument de poids pour l'expansion d'iTunes dans ce pays).
Ainsi, l'entreprise a affirmé qu'au moins 15 sociétés japonaises, dont le groupe Avex, populaire au Japon, se sont alliées à iTunes store pour lui fournir des musiques.
Le groupe Columbia a également laissé entendre qu'il fournirait la version japonaise de ce service en musiques.

"Nous avons déjà un grand contenu japonais en vente, et nous en ajouteront au fur et à mesure que les mois passent", a annoncé Steve Jobs, PDG d'Apple, lors d'une conférence à Tokyo donnée pour l'occasion.
"Nous pensons que cela va devenir un standard pour comparer le prix de la musique en ligne au Japon".

Apple a déjà vendu 22 millions d'iPods à travers le monde depuis sa sortie en Octobre 2001, chiffre que la firme espère d'ailleurs quadrupler d'ici 2009.
Les objectifs d'Apple concernant l'iPod et iTunes, notamment au Japon, sont clairs : faire l'un profiter de la popularité de l'autre pour que chacun se hisse en tant que leader de son domaine.
iTunes a en effet contribué au succès de l'iPod dans le reste du monde, mais maintenant, le service arrive déjà en "terrain conquis", puisque les japonais s'arrachent la petite boite blanche de la pomme, rendant la firme américaine concurrente directe d'un célèbre constructeur local, Sony.

En effet, le japonais tente lui aussi de séduire les mélomanes nippons à l'aide d'un baladeur muni de cartes flash.
Les analystes voyaient l'absence d'iTunes au Japon comme une aubaine pour Sony, qui pouvait ainsi défendre ses parts de marché, et même tenir la dragée haute à l'iPod Shuffle, commercialisé dans l'archipel.
Mais Apple espère bien que l'arrivée de son service au pays du soleil levant boostera les ventes de son baladeur, jouant sur l'avantage du fait qu'il s'agisse d'un baladeur muni d'un disque dur.

L'arrivée d'Apple dans le domaine de la vente de musique en ligne au Japon positionne donc de manière idéale la firme stratégiquement, puisque le service devrait profiter du succès de l'iPod pour s'implanter et devenir ainsi une référence.

Source : Reuters
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • jun
    Citation:
    "Nous pensons que cela va devenir un standard pour comparer le prix de la musique en ligne au Japon"


    Hmmmmm des boites comme HMV vendait déjà de la music en ligne pour 150 yens le morceau... La référence de prix était la bien avant itunes.

    150 yens c'est aussi le prix de la location d'un cd single chez tatsuya...

    Citation:
    Nous avons déjà un grand contenu japonais en vente


    Faux et archi faux, la mediatheque est très pauvre, même pour une ouverture... Impossible de trouver le dernier s-word feat suiken sortit le 13 juillet, mais bon compréhenible c'est du hiphop... Plus grave encore, l'absence de ketsumeishi, n°1 des ventes d'album depuis deux semaines... La liste des absent est longue... J'ai l'impression que tout ce que j'achete habituellement la bas, se trouve pas sur itunes mise à part def tech et m-flo... Même des grand nom comme Amuro ne s'y trouve pas.... C'est pour dire...

    Avex, c'est pas avec kumi koda ou leurs autres ayu-clones qu'il font du fric... Même ayu rapporte plus (finis l'époque d'un nouvel album de remix toute les semaines...). Donc pas étonnant que ce soit les premiers à vouloir gratter quelque sous la ou ils peuvent.... Même leur boite de nuit, le club velfare risque d'être en déficit cette année... c'est pour dire...

    J'attendais itunes japan depuis longtemps, mais je suis décu, même pour une ouverture, la médiathèque est trop pauvre.... ca laisse rien presager de bon...
    0
  • Floflo27
    Attends un peu ça va venir. Steve Jobs s’intéresse de très près au Japon. Il sait qu’il y a possibilité d’avoir de futurs clients Mac là-bas ! Quand l’iTunes Music Store est sortie en France, il n’y avait pas beaucoup de musique française au début. Maintenant ça c’est beaucoup amélioré.

    Alors patience ! ;-)
    0
  • jun
    Disont que dans le contexte musical japonais, y'a eu pas mal de monument de la musique jap qui ont sortit des truc de mois de juillet. Apple les a raté...

    Le japon est pas vraiment un grand consomateur de musique américaine, si apple base son service la dessus, c'est foutu d'avance. Je rappelle que le japon fait partie des trois plus grand consomateur de musique au monde, mais celui ne consome que sa production locale pratiquement.
    0