Espionnage : Julian Assange accuse une faille d'iTunes

Julian AssangeJulian AssangeApple laisserait-il une faille ouverte dans son logiciel iTunes pour permettre l'espionnage des ordinateurs par des sociétés de sécurité ? C'est la thèse défendue par Julian Assange, fondateur de Wikileaks.

« iTunes a un défaut de conception qui est automatiquement utilisé par des sociétés de surveillance pour prendre le contrôle des ordinateurs sur lequel il est installé », a déclaré Julian Assange à l'International Business Times. Délire paranoïaque ou réalité ? Impossible de le dire pour l'instant, il faudra certainement attendre que des spécialistes décortique le code du logiciel star d'Apple pour en savoir plus. Assange n'épargne pas non plus les téléphones : « il existe les mêmes sortes de portes dérobées dans tous les téléphones populaires, mais aussi les ordinateurs et les logiciels. »

La semaine dernière Wikileaks dévoilait une liste de sociétés capables et chargées par les gouvernements de surveiller les échanges numériques de leurs populations. Comme habituellement plusieurs sites d'information à travers le monde y étaient associés, comme OWNI en France. Dans une situation délicate actuellement (procès, financement…), il n'est pas à exclure qu'Assange puisse également faire des déclarations fracassantes qui ne manqueront pas de faire une bonne matière première aux amateurs de théories du complot.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire