iBeacon : le NFC sauce Apple dans 250 boutiques

Comme de nombreuses technologies, le NFC est persona non grata dans les appareils Apple. La firme californienne ne semble pas convaincue de son intérêt, alors que la plupart des terminaux sous Android ou Windows Phone en sont équipés. Mais une alternative existe depuis le déploiement d’iOS 7 : iBeacon. Il s’agit d’un dispositif basé sur la dernière version du Bluetooth, qui supporte les appareils basse consommation. D’abord utilisées dans les Apple Store et dans des stades de Baseball, 254 boutiques américaines en sont désormais équipées.

L’idée est de compenser les problèmes de réception des puces GPS en intérieur et d’offrir une expérience de proximité. Grâce à une balise spécifique, dont la portée est d’environ 30 à 35 mètres, il va être possible de communiquer avec les appareils en Bluetooth. Dans un magasin, il s’agit essentiellement de proposer des réductions lorsque l’on s’approche d’un rayon en particulier ou tout simplement de régler ses achats. Mais d’autres usages peuvent être envisagés, à commencer dans les musées. À proximité d’une œuvre, des informations pourraient être envoyées directement sur le téléphone du visiteur.

Comparable au NFC, iBeacon dispose de quelques arguments intéressants : son rayon d’action, là où le NFC nécessite qu’une puce soit placée sur chaque éléments et que le téléphone vienne à son contact, la technologie d’Apple peut couvrir plusieurs produits et communique même à bonne distance. Surtout, il s’agit pour une fois d’un format ouvert et compatible avec tous les téléphones supportant le Bluetooth 4.0« low energy ». C’est le cas par exemple d’Android à partir de la version 4.3. Mais il existe également des inconvénient. Si le NFC demande une simple petite puce abordable, iBeacon a besoin d’un émetteur (voire plusieurs pour un grand magasin) pour le coup assez cher selon le fournisseur, commercialisé pour l’instant autour de 100 dollars.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire